Valérian, agent spatio-temporel – Tome 0 – Les mauvais rêves – Jean-Claude Mezière et Pierre Christin

Quand le passé est en danger, on envoie un agent spatio-temporel. Valérian va être l’homme de la situation. Va t’il y arriver tout seul?

4ème de couverture
Galaxity, capitale de l’empire galactique terrien, an 2720. L’agent spatio-temporel Valérian est envoyé au Moyen-Age pour contrer les agissements de Xombul, un technocrate qui se rêve en maître du monde. Il rencontre une jolie terrienne nommée Laureline puis la ramène à Galaxity une fois sa mission accomplie. Le décor est en place, la pièce peut commencer.

Mon avis
C’est toujours une expérience de lecture de se replonger dans des tomes d’une autre époque. Il faut accepter le graphisme approximatif, les couleurs assez criardes, la typographie un peu hésitante. Cette histoire a été publiée dans le magazine « Pilote » du 9 novembre 1967 (n° 420) au 15 février 1968 (n° 434). Cela marque les débuts des aventures de Valérian. Une publication plus officielle se réalise dans un hors-série en 1983 dans un format 30 pages. Il faut attendre 2000 pour que Dargaud publie pour la première fois l’ouvrage en format album. Ce premier tome qui était nommé  » Valérian, agent spatio-temporel » car au début il était tout seul. C’est là qu’il rencontre la belle et séduisante Laureline. Autre époque, autre moeurs? Le récit commence en 2720 où des technocrates (tous des hommes blanc d’une cinquantaine d’année) veillent à l’équilibre du passé. L’un d’entre eux, Xombul, a pris le melon et a décidé de faire bouger les choses. Pour cela, rien de tel qu’un voyage dans le passé pour maîtriser une formule qui transforme les être humains en monstres asservissables. Valérian, le jeune beau gosse va résoudre le problème. Par chance dans la navette qui le transporte, il y a une machine qui permet de mettre à jour ces connaissances pour communiquer et se fondre dans la période où il débarque. Une invention bien pratique. Le méchant va faire de son mieux pour mettre tout en branle et tout ne va pas bien se passer.

Laureline contribue au succès de la mission. Comme c’est une jeune fille pure, elle est transformée en licorne alors que les hommes (c’est la seule nana) sont eux en monstres. Quelle jolie référence au mythe de la licorne qui ne s’approche que de demoiselles vierges. Fallait-il s’attendre à autre chose quand on voit une demoiselle habillé d’un tissus qui recouvre à peine son corps? Il lui manque plus qu’une grosse poitrine. Elle n’est pas blonde mais rousse aux yeux bleus. La future aventurière a tout de même de lui suite dans les idées car elle lui demande de partir avec lui. Après tout qu’avait-elle à perdre? Et voilà que notre duo est constitué. Une série va débuter et connaître le succès qu’on lui connaît maintenant.

Une façon de commencer une série visionnaire qui mêle science, avenir et innovation.

2 réflexions sur “Valérian, agent spatio-temporel – Tome 0 – Les mauvais rêves – Jean-Claude Mezière et Pierre Christin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s