L’arche – Théâtre 13

Il n’arrête pas de pleuvoir sur Paris. Mais ce n’est pas grave. L’enthousiasme des comédiens pour monter l’Arche de Noé ne faiblit pas. Et les spectateurs sont présents pour les représentations. L’avenir de la compagnie va t’il pouvoir s’écrire? 

 

Olivier Denizet et Suzanne Legrand ont de la suite dans les idées. Ensemble, ils ont écrit une comédie musicale écologique autour de l’Arche de Noé. Expliqué de façon si simplifié, on peut se demander ce qui se cache derrière cette présentation. N’ayez crainte, aucune secte ou groupuscules religieux ne se cache derrière ce spectacle ni Nicolas Hulot. Les deux auteurs ont imaginé une histoire abracadabrantesque. Deux passionnés décident de monter une comédie musicale en s’inspirant très librement de l’Arche montée à Broadway. Ils passent une annonce et quelques personnes se présentent. Bien entendu, ils sont tous retenus car la passion passe au-dessus de l’argent. Même l’agent de sécurité se laissera embrigader dans ce projet capilotracté. A cause des moyens financiers plus que réduits et de l’état du théâtre où les courants d’air et les pannes de courants sont légions, il va falloir faire preuve d’imagination. Et pour rajouter un peu de chaos à la création, la star du spectacle sera une ancienne égérie de la télévision qui a perdu foi dans sa voix. Et ce n’est pas son mari malhonnête et manipulateur qui l’aider. Voilà le cadre est mis en place, le show va commencer.

La mise en scène déjanté de Suzanne Legrand, Victor Lockwood et Olivier Denizet est à la hauteur du scénario. Une scène un peu réduite car dans l’arrière salle d’un théâtre pour les répétitions. Tout semble un peu fragile. Et puis au fur et à mesure, des éléments prennent leur importance comme la machine pour remettre le courant ou l’horloge où se cache la chanteuse étoile. Et quand la représentation publique arrive, tout bouge pour proposer un show complètement loufoque et au combien drôle. Le théâtre 13 l’avait précisé dans le sous-titre « Comédie musicale déjanté ». On ne pouvait trouver plus explicite comme expression. On va quand même voir l’Homme de l’Atlantide faire de l’human Beat box ou une femme déguisée en colombe complètement droguée et que dire du fabuleux crocolion ? Je ne vais pas tout vous dévoiler. Les textes comme les situations sont plus absurdes les unes des autres et pour le plus grand plaisir des spectateurs. Les rires se font entendre. Il est dommage que parfois le rythme dynamique soit cassé pour être ralenti. Mais l’improbable a pris rendez-vous pour nous mener vers des chemins auxquels on ne s’attend pas. Mais on monte sur le bateau avec plaisir pour voguer vers des rivages plus festifs, tolérants et respectueux du monde. Un beau programme pour un nouveau départ et en chansons.

Alors ce soir, ne restez pas chez vous à penser à la grisaille de la journée. Courrez passer une soirée complètement déjantée avec des comédiens plus talentueux les uns que les autres. C’est le cœur léger et le sourire aux lèvres que vous rentrerez chez vous. Merci qui ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s