A la découverte de Venise – Jour 1

Lorsqu’on évoque le nom de Venise, de nombreuses images viennent en tête, même à ceux qui n’y sont jamais allés. Entre image d’Epinal comme la ville des amoureux et une ville au tourisme de masse, la vérité se situe forcément entre les deux. Le mieux pour se faire un avis est d’aller y faire un tour. Vous venez?


Venise en quelques chiffres
– 550 km2 de lagunes
– 58 000 habitants intra-muros
– 24 millions de visiteurs par an
– 6 quartiers (sestieri)
– 160 canaux
– 400 ponts


Que faire en arrivant à Venise? 
En arrivant à Venise, je suis allée directement sur la place où il faut aller, la fameuse piazza San Marco. C’est un incontournable à voir. Mais il faut faire avec le temps et ce jour là, la pluie était au rendez-vous. Donc petites photos du paysage de découverte sous la grisaille.


Photo prise en plein jour vers 10h00. La photo ne le montre pas forcément.


Malgré la pluie, il y avait beaucoup de groupes du monde entier et de tous les âges qui étaient présents avec ponchos, chaussures en plastique réutilisable et parapluie. La notion de tourisme de masse prenait ici tout son sens. 


La place est vraiment magnifique et on en prend plein les yeux même avec la pluie. La basilica di San Marco, symbole de l’influence byzantine à Florence est magnifique. Toutefois, je n’irais pas la visiter car la file d’attente est vraiment sans fin.

Elle vaut le coup d’œil selon les guides mais la foule à tendance à m’effrayer. Alors je préfère faire ce que j’adore faire : me perdre. Il faut dire que Venise est une ville idéale pour cela car elle possède un dédale de rues incroyable. Si Haussmann était venu ici, il aurait pu tout changer. Cependant la ville gardera son apparence de poisson, vu du ciel.

 

La pluie le premier jour des vacances est un moyen de bien tester l’étanchéité de ces chaussures et veste. Les autochtones eux ont le truc. Ils portent des claquettes. Ainsi il peut pleuvoir de grosse quantité de pluie, pas de souci de savoir si les chaussures vont tenir le coup. Les miennes ont été totalement mouillées. Par chance, l’hôtel où j’étais descendue avait mis des sèches cheveux.

Il faut vérifier les jours d’ouverture des musées. Par malchance, le jour de fermeture était le jour de pluie. Et la plupart des églises sont payantes d’accès. Il faut donc bien faire attention.


Les plus de Venise suite au 1er jour
– pleins de rues pour se perdre et découvrir la ville,
– pleins de glaciers et de pâtisseries partout et,
– beaucoup de personnes parlent en français,
– beaucoup d’informations sont en français.


Les moins de Venise suite au 1er jour
– pas beaucoup d’endroits pour se réfugier lorsqu’il pleut,
–  les restaurants sont chers,
– beaucoup trop de touristes qui restent majoritairement sur les sites principaux (mois d’août à éviter absolument).


La petite info vécue
Prendre un hôtel à Venise en septembre peut s’avérer un peu cher (même si c’est le début de la période creuse). Alors vous pouvez prendre un sur une île un peu plus loin comme au Lido (ville balnéaire du festival du film). Mais attention, il faudra alors prendre le water bus et c’est assez cher. Il faut compter 7,50€ le trajet. Sinon après, il y a des options pour des illimités. Il faut prendre en compte le rajout des transports. Si vous êtes sur Venise même et que vous aimez marcher, pas besoin de prendre les navettes fluviales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s