La Renarde – Marine Blandin et Sébastien Chrisostome

la-renarde-marine-blandin-sc3a9bastien-chrisostome-casterman-couvertureAmis des bêtes passez votre chemin ! Car si tu aimes les gentils petits lapereaux, tout innocent et pleins de fougue. Il se trouve que la renarde aussi. Et elle, elle les préfère surtout dans son estomac, au grand damne de la maman lapin. Alors on part faire un petit tour à la ferme ?

planche 1 ©Blandin Chrisostome Casterman

©Blandin Chrisostome Casterman

Prenons le chemin des bois et de la ferme pour aller à la rencontre, de mignons lapereaux, d’un sympathique fermier, d’un chien de garde très efficace, d’un loup performant, des puces gourmandes, d’un cheval ayant le sens du rythme et d’une très maligne renarde. C’est avec un pelage chatoyant et un courage hors pair, que la renarde se permet tout. Elle dévore avec bonne humeur et facétie tous les bébés de madame lapine qui est au bord de la dépression nerveuse. Mais aussi les poules dodues du fermier avec le consentement de Georges, le chien de garde avec qui elle sympathise et qu’elle adore faire tourner en bourrique. Il est vrai que l’animal n’est pas intelligent et que son propriétaire, le fermier n’est  pas très futé non plus. D’ailleurs, c’est plus d’une fois que l’envie de tuer son animal de compagnie lui passa à l’esprit.  

marineblandin_image_3-7c482

©Blandin Chrisostome Casterman

Et dans les personnages récurrents que j’adore, il y a Kevin, le cheval, un percheron. Il adore chanter et faire du rap. Il rêve beaucoup de liberté alors pour l’aider la renarde va ouvrir la porte de son enclot. Mais la liberté à un prix… au moins celui de la luzerne qu’il aime tant. Et quand il décide de franchir le pas, voilà que son gros cucul bloque à la porte. Les autres personnages aussi sont attendrissants comme Georges qui n’arrive désespérément pas à guider les moutons sauf du haut de la falaise. Où ce loup malheureux et rachitique qui n’arrive pas à attraper des proies et qui dégoute même les puces.  

planche 3 ©Blandin Chrisostome Casterman

©Blandin Chrisostome Casterman

Tous les personnages sont loufoques à souhait alors comment ne pas s’attacher à eux, même à cette maman lapine qui espère que ces petits ne vont pas mourir. Bien entendu que c’est absurde et c’est cela qui en fait une lecture d’une drôlerie décapante. La renarde va même jusqu’à jouer avec le fermier chasseur qui veut sa peau. En effet, il ne brille pas par sa présence de neurones mais j’en ris de plaisir. Les dessins ont l’air naïf et rappellent des bd bien anciennes, mais c’est pour mieux te piéger mon enfant. Car ici la gentillesse et la bonté, n’existent pas. Ici, on ne sert la main qu’à l’humour noir.

001

©Blandin Chrisostome Casterman

J’ai été totalement conquise par l’humour cynique et très drôle de Marine Blandin et Sébastien Chrisostome. Alors si la dérision ne vous pose pas de problème et que vous acceptez que des petits lapins soient dévorés, vous trouverez votre bonheur dans cette balade en forêt de papier.

 

 

2 réflexions sur “La Renarde – Marine Blandin et Sébastien Chrisostome

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Le grand méchant renard – Benjamin Renner | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s