True Detective – Saison 1

934ab3f773801334749ad63f48226579_large

Après quelques bandes annonces pour la série, True Detective sur Canal + et des critiques élogieuses de toutes parts, j’ai cédé la tentation de la regarder. J’en suis restée complément stupéfaite de la qualité de l’histoire, des images et surtout de la prestation de nos deux héros. Mais que ce cache t’il derrière ce véritable détective ?

Comment ne pas tomber sous le charme de Matthew McConaughey qui maîtrise à merveille son personnage déglingué, dépressif, pragmatique, morbide pessimiste et blesser par la vie, toujours une cigarette à la bouche. J’avais adoré sa prestation dans La Défense Lincoln de Brad Furman en 2011 comme dans Dallas Buyers Club de Jean-Marc Vallée en 2013. Une raison qui m’avait donné envie de voir cette série. Il a su donné une dimension profonde et authentique à son personnage de Rust Cohle. Son partenaire à l’écran, Woody Harrelson, dont je ne connais pas la filmographie, le complète à merveille avec son obsédante envie de normalité. Deux entités complètement différentes aussi bien physiquement que psychologiquement et qui pourtant sont complémentaires.

33534c2e02b3596e429ee6b25560f1a0_large

L’histoire de déroule en Louisiane, terre de mystère et de croyances occultes. Alors y faire vivre des meurtriers, des pédophiles, des violeurs sous couverts de sacrifices religieux y semblent très adaptés. Nos deux policiers vont enquêter pour remonter lentement la filière de ces hommes odieux. Le réalisateur, Cary Fukunaga, va en profiter pour intégrer des plans séquences longs, des vues aériennes magnifiques qui subliment l’histoire. Tout en travaillant avec les couleurs sombres créés par le directeur de la photographie, Adam Arkapaw. L’univers où la nature reste prégnante, nous est montré à la fois sauvage et difficile où l’homme y vit en prenant doucement ces marques. La sauvagerie et la violence de la nature s’harmonise avec la sauvagerie et la violence de l’Homme.

97642587_o

Définir le genre est quelque chose de bien compliqué. C’est à la fois un polar métaphysique, un thriller, histoire d’amitié et une quête d’identité. Un tout qui se mélange impeccablement et qui me plaît irrémédiablement. La quête de ce fameux homme balafré qui serait à l’origine de ces meurtres. L’expression Carcosa qui revient à de multiples rencontres. Quelles vérités cachent les indices ? La pression monte doucement. Rust Cohle essaie de garder la tête droite et propose des réflexions philosophiques pessimistes sur la vie qui poussent à nous interroger à notre rapport à la vie et à la mort. Mais l’auteur a fait le choix de mettre une fin positive malgré les horreurs : « Avant, il n’y avait que l’obscurité et si tu veux mon avis, peut être que la lumière est en train de gagner« .

maxresdefault

Un série coup de coeur à ne pas rater.  

Générique
Sublime générique qui m’a fait pensé à celui de True Blood ou Six Feet Under.

true-detective-titles-bts-06

True Blood

tb1

Six Feet Under

1262899088_generique_m

True Detective

td_c

 

storyboard

Ecouter la bande son

Création et diffusion
Une mini-série de 8 épisodes est commandée par HBO en avril 2012. Elle est créée et écrite par Nic Pizzolatto et réalisée par Cary Fukunaga pour la première saison. Elle fut diffusée le 12 janvier 2014 sur HBO aux Etats-Unis, puis sur HBO Canada. C’est la chaîne OCS City qui a eu la primeur de la diffuser en premier en France à partir du 7 juin 2014 puis Canal + à partir du 23 avril 2015.

4757eae2bf5727122fb083b91319ae29_large

Vu le succès rencontré pour cette première saison, Nic Pizzolatto annonce en avril 2014, une nouvelle saison autour de trois personnages principaux qui se déroulera en Californie. Chaque saison comporte une histoire complète et totalement indépendante de la précédente saison.

Synopsis
2012, Louisiane, deux enquêteurs de la Louisiana State Police, au tempérament bien différents, Rust Cohle et Martin Hart, sont interrogés individuellement concernant une ancienne enquête qu’ils ont mené ensemble en 1995. L’enquête portait sur une jeune femme qui avait été retrouvée morte, coiffée de bois de cerfs, avec un tatouage particulier sur le dos et d’étranges objets en bois de fabrication artisanal. Les témoignages des hommes vont être accompagnés de flash-back.

true-detective
17 ans plus tard, une autre femme a été retrouvée dans une position similaire et ils suspectent l’un des anciens inspecteurs d’être le meurtrier.

Woody-Harrelson-and-Matthew-McConaughey-in-True-Detective-Season-1-Episode-4

Les deux hommes ont tous les deux quitter la police depuis et mènent des vies bien différentes. Rust Cohle est retourné dans sa région natale pour travailler dans un bar et s’est remis à boire. Martin Hart, lui a décidé de devenir détective privée et ainsi il ne fera plus face à l’horreur humaine. Les deux hommes vont se retrouver grâce aux interrogatoires et vont continuer à mener l’enquête sur les meurtres et les disparitions d’enfants qui n’ont jamais arrêté.

true-detective

Michelle Monaghan

Distribution
Matthew MacConaughey : Rust Cohle
Woody Harrelson : Martin Hart
Michelle Monaghan : Maggie Hart
Michael Potts : Maynard Gilbough
Tory Kittle : Thomas Papania
J. D. Evermore : l’inspecteur Lutz
Joe Chrest : l’inspecteur Demma

 

 


Création et développement

Hier encore, Nic Pizzolatto, était inconnu du grand public. Il était un jeune auteur d’un seul roman, Galveston, tout en enseignant à l’université. Puis il a écrit deux épisodes qu’il a produit dans la série The Killing  et à partir de là tout a changé. Cela lui a donné envie de faire sa propre série et s’est attelé à la rédaction de la saison de True Detective. Pour l’écriture, il a été beaucoup influencé par le recueil de nouvelles fantastiques Le Roi en jaune (The King in Yellow) de Robert W. Chambers, paru en 1895. C’est le The Wall Street Journal qui le premier rapporta l’information. Le créateur avoue également avoir été inspiré par l’œuvre de Stephen King et Raymond Chandler. Bien entendu, aussi des faits divers sur les thèmes de la pédophilie et du satanisme. Un succès surprenant qui l’a d’ailleurs surpris en premier.

leroi King in Yellow COVER51zXK0DAI4L._SY344_BO1,204,203,200_tumblr_n14o16OR1I1rzs9yeo4_1280

 

 

 

 

 

Le succès de la série a eu un impact sur la vente du roman car Amazon était en rupture de stock en février 2014. Il existe une édition numérique libre de droit et disponible gratuitement en ligne

Fiche technique

628484-true-detectiveTitre original : True Detective
Création : Nic Pizzolatto
Réalisation : Cary Fukunaga
Scénario : Nic Pizzolatto
Décors : Alex DiGerlando, Cynthia Anne Slagter, Tim Beach et Mara LePere-Schloop
Costumes : Jenny Eagan
Photographie : Adam Arkapaw
Montage : Affonso Gonçalves, Alex Hall et Meg Reticker
Musique
 : Far From Any Road de The Handsome Family (générique) ; T Bone Burnett(compositeur)
Casting : Christine Kromer, Meagan Lewis et Alexa L. Fogel

Production : Carol Cuddy, Bard Dorros ; Richard Brown, Steve Golin, Woody Harrelson,Matthew McConaughey, Scott Stephens, Cary Joji Fukunaga et Nic Pizzolatto (délégués)
Sociétés de production : Anonymous Content, Parliment of Owls, Passenger, Neon Black
Sociétés de distribution : HBO
Pays d’origine : Etats-Unis d’Amérique
Langue originale : Anglais

Format : couleur – 35 mm – 1,78:1 – son Dolby Digital
Genre : Drame, policier
Durée : environ 60 minutes

Episodes

k14lysr4msp2q5887mjy

  1. La Longue Obscurité lumineuse (The Long Bright Dark)
  2. Visions (Seeing Things)
  3. La Chambre forte (The Locked Room)
  4. Qui est là ? (Who Goes There)
  5. Le Destin secret de toute vie (The Secret Fate of All Life)
  6. Maisons hantées (Haunted Houses)
  7. Après ton départ (After You’ve Gone)
  8. Forme et Vide (Form and Void)

Audience
Le pilote a été suivi par 2,3 millions de téléspectateurs et 3,3 millions en incluant la rediffusion dans la soirée. Pour HBO, il s’agit du meilleur démarrage d’une de ses séries depuis Boardwalk Empire, en 2010 qui a pu réunir 4,8 millions de téléspectateurs.

Le dernier épisode a réalisé un record d’audience car il a été suivi par 3,5 millions de téléspectateurs et 4,9 millions en comptant les rediffusions. Il s’agit d’une augmentation de plus de 50 % par rapport au premier épisode de la série. La diffusion du dernier épisode a d’ailleurs fait planter HBO Go, la plate-forme en streaming de la chaîne, en raison d’un trop grand nombre de connexions en même temps.

Prix
– Critics’ Choice Television Awards 2014 : meilleur acteur dans une série dramatique pourMatthew McConaughey
– Emmy Awards 2014 : meilleure réalisation pour une série télévisée dramatique pour Cary Joji Fukunaga pour l’épisode Qui est là ?
– Television Critics Association Awards 2014 : Meilleure mini-série ou meilleur téléfilm et Meilleure performance individuelle dans une série dramatique pour Matthew McConaughey

Plus d’informations sur la série via HBO,

 

18 réflexions sur “True Detective – Saison 1

  1. Pingback: Le challenge USA revient | 22h05 rue des Dames

  2. Grande série. Quelle ambiance. Et puis Woody Harrelson et Matthew McConaghey… Superbes, quel look. Quelle bande son. Quelle histoire avec toute sa lenteur et sa langueur moite pour s’imprégner de cette chaleur du Sud.
    J’en redemande ou presque… parce que Colin Farrell, c’est moins mon truc.

  3. Pingback: Melville – Tome 1 – L’histoire de Samuel Beauclair – Romain Renard | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Séries américaines | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s