Klaw – tome 2 : Tabula rasa – Antoine Ozanam et Joël Jurion

klaw-tome-2-tabula-rasa4ème de couverture
En l’espace de quelques mois, Ange Tomassini a appris à accepter sa nouvelle condition : il est un dhizi, un être mi-homme, mi-animal, issu du zodiaque chinois. Mais il a également appris qu’il était le fils d’un des plus gros mafieux de la ville, et il n’entend pas rester les pattes croisées tandis que sa famille met en danger sa propre vie et celle de nombreux innocents. Du haut de ses 15 ans, Ange a simplement oublié un détail : le zodiaque chinois comporte douze signes… !

Capture d’écran 2015-03-11 à 20.58.44Ange Tomassini va devoir apprendre à mieux maîtriser son don. Mais l’impulsivité de l’adolescence ne va beaucoup l’aider, heureusement qu’il va être soutenu par un mentor. Bien entendu cela ne va pas se passer comme il le souhaitait.

Ange va poursuivre son apprentissage pour maîtriser le tigre qui vit en lui. Une bonne occasion de parler des différents dizhis qui existent dans le monde comme celui du lapin, du chien, du taureau ou du rat. Il va devoir apprendre à se contrôler et être moins impulsif. En effet, là il a pu être aidé par l’esprit du dragon mais cela ne pourra pas se reproduire. Quand la vie de son père est en péril, il fonce direct dans la gueule du loup. Il va le sauver avec l’aide de son guide, mais cela va créer une grosse situation problématique qui va lui couter cher.

Le FBI cherche ces esprits et d’ailleurs en garde certains dans des bocaux géants. Deux personnages forts vont faire leur entrée : l’ami d’Ange qui se trouve être un agent infiltré et un agent qui a déjà eu affaire avec un dizhi qui lui a laissé un souvenir dans la poitrine. Deux ennemis d’Ange qui ne vont jamais le laisser tranquille pour l’équilibre de la Nation?

La continuité de l’histoire par rapport au tome 1 est parfaite. Après l’installation des personnages, voici le tableau du contexte qui nous est présenté avec des super-pouvoirs, la maîtrise de ce dernier, la solitude, la mafia, le trafic de drogue et surtout l’injustice. On sent peut-être pointé le bout du nez du super-héros dans les prochains tomes. J’ai toujours accroché à l’histoire où on doit faire face à la peur et tout un flot de sentiments qui s’oppose à la raison. Faire des choix implique toujours des conséquences dont il faut être prêt à assumer. Sinon au niveau dessin, j’ai l’impression que le travail est moins bien fait avec moins de couleurs douces et de magnifiques dessins à part pour le tigre, toujours très jolie.

Une table rase du passé qui s’annonce très bien pour s’attacher à notre tout jeune héros, Ange qui est habité par l’esprit du tigre. Des épreuves difficiles, un détachement à la famille, une grosse blessure morale et voilà la naissance d’un homme en quête de justice. Alors oui, j’ai très envie de lire la suite pour savoir ce qui va se passer et comment va devenir notre héros qui en a l’étoffe mais pas encore les compétences.

Mon avis sur les autres tomes
1. Eveil
3. Unions
4. Rupture

6 réflexions sur “Klaw – tome 2 : Tabula rasa – Antoine Ozanam et Joël Jurion

  1. Pingback: Klaw – tome 4 – Rupture – Antoine Ozanam et Joël Jurion | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Klaw – tome 3 : Unions – Antoine Ozanam et Joël Jurion | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Klaw – tome 1 : Eveil – Antoine Ozanam et Joël Jurion | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Klaw – Tome 5 – Monkey – Antoine Ozanam et Joël Jurion | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s