Visite guidée Art du Jeu au musée de Cluny

Clunyjeux

Suite à l’écoute d’une émission sur Europe 1 sur l’exposition Art du Jeu, Jeu dans l’Art de Babylone à l’occident médiéval, j’ai été très intéressée. Alors, cédant à la curiosité, je suis partie pour le musée de Cluny.

Arrivée à 11h30, 23 autres personnes ont été séduites pour découvrir l’univers des jeux. Une charmante dame arrive, et nous fait descendre de nombreuses marches vers le frigidarium des thermes de Lutèce, vers l’exposition temporaire. Avec un plaisir non dissimulé, notre guide nous emmène dans l’histoire de ces jeux ou plutôt morceaux de jeux à travers 250 objets.

De nombreux objets ont été retrouvés et des professionnels ont en déduit que c’était des jeux. Beaucoup ont été découverts dans des tombes/tombeaux. Toutefois, on n’en connait pas les règles et les pions ont pour la plupart disparu. Il est même possible que les pions se composaient de matériaux éphémères. On constate que les jeux de cases sont les jeux des puissants. Ils se rapprochent des stratégies de combats, de guerres. Par exemple, le magnifique échiquier dit de Saint-Louis, on constate un grand raffinement dans la réalisation du plateau comme dans de nombreux jeux du monde entier en ivoire, cristal, bronze et même or.

imgres

Les jeux dont on pense savoir à quoi ils correspondent sont des jeux qui ont été joué des siècles plus tard comme le trictrac/backgammon ou les échecs. De pierres sculptées (jeux du serpent ou Mehen) à de magnifiques jeux en marqueterie ou verre, de vitraux à des illustrations d’ouvrages, on se ballade à travers le temps, à la découverte des rois, des interdits et des plaisirs.L’église interdisait les jeux de hasard et avait même promulgué une loi interdisant les dés. Dans le vitrail ci-dessous, on assiste à une partie qui semblerait d’échec entre une femme mariée (sa coiffe) et un chevalier. On assiste à une scène d’amour courtois. On ne se mariait pas par amour au moyen-âge, alors la question du sentiment se faisait avec des chevaliers de passage. L’amour avait pour but de rendre plus humain et plus gentil les chevaliers qui étaient de vaillant et sanglant combatant. La femme fait du pied pour le séduire.

imgres-1

J’ai appris beaucoup de choses mais il manquait plus d’explication lorsqu’on fait l’exposition seul. Et parfois, il manque des compléments pour comprendre l’objet, une époque où son intérêt. Je pense voir plus de choses, plus d’objets. Le musée de la carte à jouer à une foison de jeux à travers le temps qui étaient presque inexistant dans l’exposition.

Je vous conseil la visite guidée pour mieux s’approprier l’ensemble des objets exposés.

Commissaires de l’exposition
Isabelle Bardiès-Fronty, Conservateur en chef au musée de Cluny, Paris.
Anne-Elizabeth Dunn-Vaturi, Hagop Kevorkian Research Associate, Department of
Ancient Near Eastern Art, Metropolitan Museum of Art, New York.

imgres-2Informations pratiques
Musée de Cluny
Musée national du Moyen Âge
6, place Paul Painlevé
75005 Paris
Tél : 01 53 73 78 16
http://www.musee-moyenage.fr

Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h15 à 17h45

Métro Cluny-La-Sorbonne /SaintMichel / Odéon
Bus n° 21 – 27 – 38 – 63 – 85 – 86 – 87
RER lignes B et C Saint-Michel – Notre-Dame

8, 50 € tarif réduit 6, 50 € incluant les collections permanentes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s