Après 35 ans de joyeux service, Le Quatuor range ces archets dans un Bouquet final

1405593099_photo_hd_19812-big

Il m’était impossible de ne pas aller aux Bouffes Parisiens pour dire adieux à des artistes hors du commun et au talent immense de ceux qui compose Le Quatuor. Leur spectacle Bouquet finalreprend les grands succès de leur carrière avec quelques nouveautés, bref un délice pour les zygomatiques.

En 1980 se crée un ensemble musical humoristique sous le nom du Quatuor. Le groupe est composé de Jean-Claude Camors (violon, composition), Laurent Vercambre (violon), Pierre Ganem (alto) et de Jean-Yves Lacombe (violoncelle et contrebasse). Ces musiciens humoristes exploitent avec une grande aptitude leurs instruments mais leurs capacités sont très larges et n’ont comme frontière que l’imagination. Déjà ils sont multi-instrumentalistes et créent aussi leurs propres instruments. En effet, quand deux instruments s’accouplent (un violon et un tuba), ils ne peuvent que donner naissance à un nouvel instrument qu’il faut apprendre à maîtriser. Cela vous paraît loufoque ? Et bien tant mieux, car c’est cela leur univers. Celui de l’étrange, du fabuleux et du merveilleux. Celui qui redonne des étoiles dans les yeux des adultes car leur âme d’enfants s’est réveillée.

acticity.php_

Musicien, chanteur, dompteur, nageur, jongleur, mimes… tout est bon pour la créativité au service d’un moment de bonheur simple. Ainsi Vive le vent d’hiver rentre par la porte des notes dans L’hiver de Vivaldi, les peignes ou cintres se transforment en archets, on chante une ode à la vache et ils vont même jouer à quatre sur un violoncelle On the Road Again de Canned Heat. 35 ans de créativité où tout peut se croiser, se mélanger pour leur plus grand plaisir mais surtout celui du spectateur. Car c’est 2h de spectacle intense et magnifique où je n’ai fait que de rigoler, rigoler et rigoler jusqu’à avoir mal à la mâchoire. 

1373297392

Avec une mise en scène très travaillé, ce magnifique quatuor propose un spectacle inoubliable pour tirer leur révérence. On ne peut qu’être émerveillé par ce talent exceptionnel et ces histoires extraordinaires pour tirer leur dernier Bouquet final.

MozART Group

GrupaMozartaPosterQuatre musiciens sur scène accompagnés d’instruments à cordes. Concert de musique classique ? Certes Mozart et Chopin vont s’inviter mais en compagnie d’airs de rock, d’opéra ou de classique de la musique populaire. Direction petit concert de musiques surprenantes.

Filip Jaslar, Michal Sikorski, Pawel Kowaluk et Boleslaw Blaszczyk sont les membres qui composent le MozArt Group, célèbre quatuor humoristique polonais qui tourne dans le monde entier depuis 1995. Avec humour et un peu de dérision, ils utilisent le prétexte de la musique classique pour jouer avec les notes et les détourner sur d’autres chemins sonores. Issue chacun d’académies de musique de Varsovie et Lodz, ils savent magner avec une grande agilité leurs instruments qui se transforment en guitare, youkoulélé et même danseuse en tutu… C’est avec leur tenue traditionnelle de musicien classique qu’ils osent avec liberté jouer des morceaux des Beatles, deMichael Jackson, d’Abba et même un chant tyrolien. Leurs corps aussi sert à produire des sons et se mouvoir dans l’espace car tout ne se réduit pas à la chaise et au pupitre.

« Nous existons malgré la solennité sobre de grandes salles de concert, malgré l’ennui de la vie des musiciens classiques, malgré le fanatisme de certains amateurs de musique classique, malgré les fans de rock, de rap ou de la pop que la musique classique effraie. Nous traitons notre musique avec un humour ironique et nous sommes sûrs, qu’elle n’aura rien contre cela! »

C’est indéniable qu’il y a du travail et du talent dans le spectacle proposé. Toutefois, il ne se dégage pas beaucoup d’énergie et de passion. La qualité des numéros est assez aléatoire et les meilleurs restent dans les bis de fin de spectacle. Certes c’est peut-être là qu’il faut briller pour vendre plus de dvd. Mais après avoir vu Le Quatuor, même idée de spectacle mais français où il se dégage tellement de folie, d’imagination et de poésie, la déception est vraiment au rendez-vous. C’est gentil et sympathique. Certainement pas aussi exceptionnel que peut être Le Quatuor qui laisse lui un vrai souvenir pérenne d’émerveillement et de rire. Ici juste un peu de distraction grand public sans grande prétention.

Mozarto Group

En effet, lorsqu’on voit les meilleurs, la comparaison est facile et le jugement reste sans pitié. MozART Group a des idées et propose un spectacle qui fait sourire ce qui permet une distraction sympathique et sans prétention pour vider la tête pendant 1h00.

Site officiel du MozART Group