M comme Merveilleux

images-2Après avoir découvert que M était en concert, il ne me restait plus qu’à trouver une salle agréable pour l’écouter hors Bercy et consorts. Direction Epernay pour le Millesium…

J’ai toujours aimé M en album, et lorsque j’ai eu le plaisir de le voir en live lors de Rock en cirque, j’ai été conquise, il fallait le voir sur scène. De plus, je n’ai entendu que des échos positifs de ces précédents concerts. Je trouve assez doux voir chiant son dernier album, mais le live à le pouvoir de tout changer. Je comprend beaucoup mieux pourquoi la vente d’album baisse mais que la vente de spectacle de concerts sont en hausse. Le live, il ni a rien de mieux que cela.

A la suite de ce concert, je ne vais pas dire le contraire. Cela a débuté avec une première partie, des écossais dont je n’ai pas retenu le nom. Ils étaient vraiment très bons, dommage qu’à la fin du concert, ils n’étaient pas présent pour vendre leur ep ou album. Puis M débute et la température de la salle à monter d’un coup. C’était parti pour 2h20 de mouvements de popotins, de cris et bien sûr de chants. J’ai senti cet amour du public, d’ailleurs il a remercié le public d’être là et de l’apprécier car artiste n’est pas un métier si facile dans la durée. Pendant le concert, il s’est balladé dans le public, dans la fosse avec une « machine » en chantant.

En plus, de s’être jeté sur le public en jouant magnifiquement de la guitare, il a laissé des jeunes champenois jouer 2 morceaux sur scène. Il a lancé un concours de guitare hero. Sur 300 candidatures, 6 personnes ont été sélectionné pour venir jouer sur scène lors de sa tournée. Et chose incroyable, deux personnes d’Epernay ont été sélectionnés et sont venus joués sur scène. Ils ont très bien joué d’une part et chose assez rare pour un artiste de faire monter sur scène avec lui des inconnus. Il a rendu hommage à sa famille : grand-mère, père, mère et même à sa fille.

Bref, j’ai été conquise et prête à revenir le voir. Maintenant j’ai trop envie de danser le mojo….

La nouvelle édition de Canal +

images-2

Aujourd’hui, j’ai assisté à l’enregistrement en direct de l’émission La Nouvelle édition qui passe tous les jours en semaine sur Canal +.

Les studios sont à Boulogne-Billancourt, pas très loin des anciens studios de tournage de cinéma. Arrivée à 10h45 pour un rendez-vous à 11h00. Ouf, je suis dans les créneaux. 11h00, tous le public rentre. On présente sa carte d’identité, on est noté présent. Puis on redonne notre carte d’identité qui sera restituée à la fin du tournage. Quelques boissons et des cakes sont proposés sur une table. Puis l’attente…. encore l’attente…. les aiguilles de l’horloge trotte et trotte encore.

Il faut laisser veste et sac dans un sommaire vestiaire. Et aussi son livre. Poisse…. J’ai du donner mon livre alors qu’il restait encore 45 minutes à attendre debout dans le froid à rien faire. Ouf, un 20 minutes trainait. On m’a laissé le lire quand même. Je suis malheureuse d’attendre sans un livre dans mes mains pour absorber le temps passer.

1h plus tard, on rentre sur le plateau mais avant un vigile passe sur chacun des participants un détecteur de métaux. Enfin on peut s’asseoir. Un gentil metteur d’ambiance nous dit comment se comporter et quand applaudir. Et oui, il faut applaudir si un présentateur fait une blagounette. Sinon, on ne le ferait pas. Si quelqu’un fait une remarque judicieuse, on doit applaudir aussi. Mouaif mouaif mouaif.

Au final, une longue matinée pour beaucoup de publicités et peu de contenu dans l’émission. Bien dommage.