Life’s a beach – Martin Parr

9781597112130

 

Martin Parr est un photographe qui aime l’homme dans son quotidien dans ces habitudes. Depuis 1970, il consacre une partie de son travail à la plage. Il va consacrer un ouvrage à cela avec Life’s a beach.

Il débuta sa quête avec des photos de plages anglaises. Puis il voyagea dans le monde et poursuit sa recherche d’images. Ainsi dans son ouvrage, il va photographier les plages d’Argentine, du Brésil, de la Chine, d’Espagne, d’Italie, de Lettonie, des Etats-Unis d’Amérique, du Mexique, de Thaïlande…

On peut en apprendre énormément sur un pays en regardant ses plages : d’une culture à l’autre, il s’agit d’un des rares espaces publics où l’on croise les bizarreries et les excentricités qui caractérisent une nation. Martin Parr

En effet, on voyage dans le monde et sur ce besoin d’aller se griller la pilule au soleil. Fini l’époque où exposer sa peau au soleil était signe que l’on appartenait à une classe ouvrière. Aujourd’hui avoir la peau bronzé devient signe de bonne santé et même de réussite social. On s’exhibe aux yeux de tous où l’on profite du beau temps tout simplement. Du culte du corps à l’oublie de soi, de la plage naturelle à la plage artificiel, les gens viennent toujours profiter de l’eau et du soleil. Voilà ce que nous montre ce sacré Martin Parr.

images-1

Mais je n’ai pas été conquise. Beaucoup de photos m’ont fait pensé à des photos amateurs prises un peu au hasard avec un côté très retro. Certes, j’ai voyagé dans le monde et découvert des pratiques de plages comme les vendeurs de glace ou les manucures. Mais cela a t’il suffit à satisfaire ma curiosité? Non, toutefois je vais continuer à regarder le travail de Martin Parr, un photographe qui a su faire sa place.

Image2982c

 

Envie de profiter du soleil sans la chaleur caniculaire, partez sur la plage avec Martin. Sinon, allez profiter d’un terrasse avec un diabolo.

Challenge Ma PAL fond au soleil – Réussi

challenge-c3a9tc3a9

Métaphore est de retour avec une proposition de challenge très intéressante.

Entre les gouttes d’eau et les rayons de soleil, je vais profiter de faire fondre ma PAL qui a la furieuse tendance à augmenter trop vite.

Je choisis l’indice de protection 10 avec 10 livres sur les trois prochains mois.

Bilan du mois de juin
1. Mon chien stupide de John Fante
2. Testament à l’anglaise de Jonathan Coe
3. La côte 400 de Sophie Divry
4. Le crime de l’Orient Express d’Agatha Christie

Bilan du mois de juillet
5. Jonathan Livingston le goéland de Richard Bach
6. Le baron perché d’Italo Calvino
7. Un homme à distance de Katherine Pancol
8. Narcoses de Nathalie Pancol
9. La mécanique du coeur de Mathias Malzieu
10. Le livre de ma mère d’Albert Cohen
11. Comment j’ai vidé la maison de ma parents de Lydia Flem
12. Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo
13. Opium de Maxence Fermine
14. Le garçon du train – Tome 2 – Wataru Watanabe

Bilan du mois d’août
15. Chagrin d’école – Daniel Pennac
16. Neige – Maxence Fermine
17. Hubert Reeves, le chercheur d’azur – Vivian Lofiego
18. Et puis Paulette… – Barbara Constantine
19. La tectonique des plaques – Margaux Motin
20. Tokyo Sanpo – Florent Chavouet
21. Spice & Wolf – Isuna Haseka

N’hésitez pas à nous rejoindre : metaphorebookaddict.wordpress.com/2013/06/01/challenge-de-lete-3-mois-pour-faire-fondre-votre-pal/