Le code de l’art – Andy Guérif

livre_grand_1834ème de couverture
Connaissez-vous vraiment les panneaux de signalisation ?

Et si les feux tricolores étaient représentés par une oeuvre d’Ellsworth Kelly ? Et si la sortie de secours était indiquée par Le Verrou de Fragonard ? Et si les cafés étaient signalés par Le Déjeuner en fourrure de Meret Oppenheim ? Et si les hôtels étaient indiqués par La Chambre de Van Gogh ? Chaque panneau trouve, dans ce livre, son écho dans un célèbre tableau. On retrouve ainsi 60 panneaux et pictogrammes associés à autant de chefs-d’oeuvre de la peinture.
L’art vu par Andy Guérif : une nouvelle façon de réviser son code de la route !

Capture d’écran 2013-06-01 à 11.11.49

Quel plaisir pour les yeux ce petit ouvrage. J’ai tout de suite été attirée par la couverture avec le panneau 3,5t avec le rhinocéros qui apparaît selon la façon que l’on incline le livre. Le principe de comparer des panneaux de signalisation à des photos ou peintures m’a intéressé. La pertinence est de mise. Andy Guérif compare le panneau d’information station d’essence à proximité avec la peinture Pompe à essence d’Edward Hopper.

fleches

photo 2

Toutefois, j’aurais apprécié la numérotation des pages pour me permettre de trouver le nom du tableau à la fin du livre. Voir même une petite icône avec la peinture pour trouver le nom. Car sur chaque double page se trouve le nom de l’artiste qui a réalisé l’oeuvre de la page de droite.

Bref, une lecture bien sympa. Il est possible que part hasard, je retombe sur le livre à la médiathèque et que je le réemprunte. 🙂

challenge-2