Antoine Duléry fait son cinéma mais au théâtre – Grand point Virgule

7769209333-antoine-dulery-fait-son-cinema-mais-au-theatre-au-grand-point-virgule-a-paris-jusqu-au-20-avril-2014Direction le Grand Point Virgule pour un moment de rire, du moins selon Le Figaro, pour aller à la rencontre d’Antoine Duléry qui fait son cinéma sur scène. Le noir recouvre doucement la petite salle et fait la lumière sur scène pour laisser place à l’artiste.

Antoine Duléry est un comédien de cinéma et de télévision que l’on a pu dans voir Camping, Brice de Nice ou Jean-Philippe qui avait un rêve, monter sur scène. Alors avec un peu de travail et de patience, il peut monter son one-man et aller directement au Grand Point Virgule sans devoir passer par de petites salles. Tout l’annonce le titre de son spectacle, le coeur de son spectacle c’est son métier, le cinéma, celui qui l’a influencé et celui qu’il aime. Alors, avec ce talent de comédien qu’il a développé pendant ces 30 ans de carrière, il interprète ces idoles tour à tour en imitant leurs voies et leurs attitudes.

Belmondo, Luchini, Johnny, Serrault, Barrault  se succèdent en citant des vieux films majoritairement en noir et blanc, quelques uns en couleur presque uniquement français à une exception. Robert de Niro est passé en coup de vent entre des références de La femme du BoulangerLa cage aux folles et des chansons comme celle d’Yves Montant.

Une chose indéniable, Antoine Duléry maîtrise à merveille l’espace, le public, le temps de silence sublimé avec la mise en scène de Pascal Serieis. Mais je n’ai pas accroché. Que de références à de vieux films que je n’ai jamais vu car je n’étais même pas né lorsqu’ils sont sorties. Les citations m’ennuient terriblement, je me sens trop jeune pour être ici entouré de soixantenaire et plus. Les blagues font rire ce public qui a été émerveillé en découvrant le boulanger de Pagnol avec Raimu. Tellement de références qui ne font aucun écho en moi et je n’adule en aucun cas les comédiens quelque soit leur talent.

Même si j’ai beaucoup regardé ma montre et que l’ennui m’a gagné longtemps, j’ai admiré la performance d’acteur et la recherche dans le texte. On peut pas toujours trouvé chaussure à son pied humoristique.