Les contes de Beedle le barde – J. L. Rooling

unnamed-6Après le succès d’Harry Potter, J. K . Rowling a décidé de faire trois petits livres autour du Quidditch, des animaux fantastiques et des contes de Beedle le Barbe. J’ai choisi le troisième par hasard en espérant me plonger dans cet univers rempli de magie et d’imagination à travers cinq contes de fées qui ont bercé la jeunesse de nombreux sorciers.

Lire la suite

Sous mon lit il y a…un voleur de chaussettes ! – Alexandre Gimbel

sous-mon-lit-il-y-a-un-voleur-de-chaussettes-4ème de couverture
C’est quoi cette bestiole ? Et pourquoi il a une chaussette sur la tête ? Et où est-ce qu’il vit ? Et qu’est-ce qu’il mange ?

Et pourquoi je perds mes chaussettes ? Et pourquoi…

Capture d’écran 2014-10-05 à 11.19.30

 

Vos chaussettes disparaissent souvent et vous n’arrivez pas comprendre ce phénomène? Alexandre Gimbel va vous proposer une exploitation à travers son livre Sous mon lit il y a… un voleur de chaussettes!. Etes-vous prêt pour la révélation?

Je ne doute pas un instant que l’auteur et dessinateur, a été influencé par des livres représentants les habitants des forêts ou de mondes imaginaires. Car c’est avec un style bien particulier, comme on le peut le découvrir sur la couverture, que va nous être présenter les différents habitants qui peuvent peupler les maisons. Ils peuvent vivre partout et chacun à ces particularités comme bouger les objets de place, emmêler les cheveux ou voler les chaussettes.

sous-mon-lit-il-y-a-un-voleur-de-chaussettes--1

On va découvrir Lo’, chapardeur de chaussettes, nyctalope, grognon, tout petit (20 cm) avec juste deux bras sans jambes. Il adore manger des cafards, des cloportes, des araignés et des verres de terre et par chance à horreur des bonbons et autres sucreries. Sur lui, vit des compagnons à un peu loufoque qui aiment bien rire et manger les poux ou tiques qui peuvent venir chercher un nouvel habitat. Si ces bestioles ne sont pas sages, il suffit de mettre une chaussette sur la tête et après ils dorment. Bien entendu, parfois certains de bébêtes peuvent rencontrer des femelles et fonder une famille.

Un petit livre jeunesse bien sympathique qui m’a plu dès son titre. Car j’avoue, je vais dormir avec mes chaussettes et que pendant la nuit, elles me quittent et migrent en bas du lit et parfois je ne les retrouve pas. J’ai trouvé l’explication logique à cela. On me les vole. Je ne doute pas que les enfants et les grands tombent sous le charme de partir à la découverte des habitants de chez soi et de chez les autres. En plus, il ne faut pas avoir peur de ces locataires que l’on n’entend ni ne voit. Ce charme n’opère dès la première page, mais je me suis laissée séduire au fur et à mesure. Alors c’est avec un sourire que j’ai refermé le livre et des rêves pleins la tête.

Alors si par hasard, vous découvrez ce livre où que vous souhaitiez soutenir la maison d’édition La poule qui pond laisser vous tenter par la fantaisie et l’imagination.

 

Max et les Maximontres – Maurice Sendak

images-3

4eme de couverture
Comment Max, qui avait enfilé son costume de loup, fait plusieurs bêtises et un fabuleux voyage, renonça finalement à être roi des Maximonstres.

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

Max, un jeune garçon très turbulent et désobéissant, en ouvrant les vannes de son imaginaire va faire un voyage incroyable dans un univers monstrueux.

Un soir, il n’arrête pas d’enchaîner les bêtises. Lorsqu’il dit à sa mère « Je vais te manger », il est puni et va directement dans sa chambre sans manger. Contrarié, tout en conservant sa tenue de loup, il va s’offrir un voyage extraordinaire.

Ce soir-là, une forêt poussa dans la chambre de Max. D’abord un arbre, puis deux, puis trois, des lianes qui pendaient du plafond, et au lieu des murs, des arbres à perte de vue.

Un voyage qui l’emmène dans le pays des Maximonstres, où des monstres horribles vivent. Mais Max est encore plus horrible qu’eux et va être par conséquent nommé roi. Le temps passe et le petit roi s’ennui et décide de rentrer chez lui. Comme il a une gentille maman, en revenant dans sa chambre, il découvre de quoi dîner.

Unknown-5

Il est bon de rappeler quelques informations concernant cet ouvrage. Malgré un succès d’édition avec plus de 20 millions d’exemplaires vendus dans le monde depuis 50 ans, traduit dans 32 langues ce livre a provoqué une véritable polémique, d’ailleurs toujours présente. En effet, le livre n’est pas moralisateur et ne finit pas le monde des bisounours. Les livres jeunesses n’ayant pas une fin positive ou avec des conseils sur comment agir provoquent les foudres d’associations de parents et de morale. De plus, l’univers assez sombre et cauchemardesque inquiètent ces derniers pour l’équilibre psychologique des bambins.

L’auteur issue d’une famille juive qui a connu l’Holocauste, il ne veut pas mentir aux enfants, tout n’est pas rose. Ces derniers ne sont pas totalement innocents, ils voient bien ce qui les entoure. Malgré une certaine noirceur qui ne m’a pas du tout déranger, Maurice Sendak y inscrit de l’humour, de la vie et de la sincérité. J’ai vraiment adoré cette histoire avec ce graphisme particulier où les traits de crayons sont apparents et je pense l’offrir à mon neveu très turbulent.

J’ai attendu deux mois pour avoir le livre et je suis ravie de l’avoir lu. Un univers tellement riche et particulier que l’on ne retrouve pas souvent dans la littérature jeunesse. Envie de vous surprendre et surprendre vos enfants, lisez ce livre.

Courtney Crumrin et les choses de la nuit – Ted Naifeh

crumrin

Courtney Crumrin et les choses de la nuit
Tome 1
Ted Naifeh
Editeur : Akiléos

Après avoir découvert les aventures de Courtney Crumrin, vous ne verrez plus l’obscurité de la même façon. Etes-vous prêt?

Les parents de Courtney Crumrin vivent au-dessus de leur moyen. Ils doivent vendre leur maison pour couvrir leurs dettes et partent emménagé dans un château chez un grand-oncle, Aloysius à Hillsborough. Cela lui déplaît fortement. Elle va devoir s’adapter à une nouvelle ville, une nouvelle école et de nouveaux camarades, pas très avenants.

A l’école, les autres la rejettent de par sa différence dans son comportement, sa façon de parler et de son nom, très connoté. Ce rejet reste difficile à accepter car derrière se trouve une solitude. Elle prendra fin d’une certaine façon, lorsqu’un soir, elle va se glisser dans le cabinet d’Aloysius et qu’elle va lui voler un livre. Le gobelin, Butterworm qui hante les bois, va devenir un compère d’aventure, suite à un sort. A partir de ce moment, la sorcellerie va entière faire partie d’elle et le monde de la nuit va lui ouvrir la porte. Sans peur et sans jugement, elle sympathise avec Boo le chat qui parle et d’autres habitants de l’obscurité. La complexité des êtres qu’ils vivent de jour ou de nuit méritent écoute, tolérance et amitié. Ce n’est pas leur lien de vie qui est défini qu’ils sont bons ou mauvais.

D’expériences en aventures, elle va apprendre à se connaître et connaître la limite de l’humanité. Malgré sa jeunesse et la tempérance qui va avec, il va falloir comprendre qu’il n’est pas toujours bon d’agir sous la colère et sans comprendre. Cela ne veut pas dire que la vengeance n’est pas présente, bien au contraire. Même si cela concerne le racket qu’ont organisé ces enfants de riches pour avoir de l’argent de poche et aiguiser leur méchanceté. Une relation amicale va l’aider dans sa quête d’identité, celle avec son grand-oncle, un grand sorcier.

Un portrait clair de l’enfance avec le rejet de la différence, la cruauté verbale ou/et physique, le mal-être, la peur du noir et des monstres. Le tout dans une Amérique, qui pourrait être aussi l’Europe avec une société qui se complait dans les apparences, de la richesse, du réseau…. Une vision réelle de la société consumériste dans lequel on inclut un univers de la nuit, de la noirceur et de l’horreur. Bref, un vrai délice à lire en noir et blanc, bien entendu.

Du même auteur
Courtney Crumrin – L’assemblée des sorciers – Tome 2
Courtney Crumrin et le Royaume de l’ombre – Tome 3
Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière – Tome 5
Courtney Crumrin et le dernier sortilège – Tome 6
Portrait du sorcier en jeune homme  – Hors série

challenge-2

Courtney Crumrin – L’assemblée des sorciers

Unknown
L’assemblée des Sorciers
Tome 2
Ted Naifeh
Editeur : Akileos

Courtney Crumrin n’est pas une petite fille ordinaire, bien au contraire. La solitude la pousse vers la noirceur qui peut habiter la forêt. Ce lieu abrite des être surnaturels, elle va bientôt les rencontrer.

Une chose étrange se passe et personne ne veut rien lui dire. Courtney décide d’aller demander au gobelin, Butterworm, est-ce une bonne idée? « Nous autres Gobelins, sommes là depuis longtemps. Certains sont mauvais, comme moi. D’autres sont pires. L’vieux Tommy, c’est le pire de tous. » Après l’histoire, elle reste moins persuadée que la curiosité est une bonne qualité.

Son oncle, Aloysius a l’air assez mal. On lui demande en plus de protéger le village, va t’il pouvoir vraiment assurer cette lourde charge? Bien entendu, il va y arriver. Mais la présence de ce monstre est du à une invocation. Quelqu’un cherche à nuire. Il ne reste plus qu’à savoir qui et surtout pourquoi.

Sa professeur, Calpurna est aussi une sorcière, qui lui enseigne également la magie. Un moment, l’enseignante doit sortir, cependant la patience, n’est pas son point fort. Le fait que les chats se mettent à parler, titille sa curiosité. Surtout lorsque les deux filous, Vif et Boo lui proposent de les suivre vers leur univers. Aucun humain n’y a jamais pénétré. Lors de son aventure dans la peau d’un chat, elle rencontre un être surnaturel, Skarrow, qu’elle a sauvé de la mort et qui se trouve être un ami de son oncle. La haine d’autrui, le rejet d’une personne différente aura raison de lui, puisque les humains le condamne à la mort. Cela reste plus facile à accepter que les soucis sont du à des étrangers qu’à des gens qui nous entoure. Malheureusement.

Un évènement qui va bouleverser Courtney qui connaît le véritable coupable. A partir de ce moment, cette innocente jeune fille va développer un côté de justicière bien obscure.

Cette bd est un véritable coup de coeur. J’ai déjà lu l’intégrale, il y a un moment de cela déjà, mais qu’elle plaisir de le relire. J’adore l’univers, la noirceur, le monde de l’obscur. Et quel plaisir de replonger dans l’univers de Ted Naifeh pleins de rebondissement. Cela se lit très bien et si vous êtes fan de gothique, de monde rempli de noirceur…. Conquise…. je suis.

Du même auteur
Courtney Crumrin et les choses de la nuit – Tome 1
Courtney Crumrin et le Royaume de l’ombre – Tome 3
Courtney Crumrin et l’apprentie sorcier – Tome 5
Courtney Crumrin et le dernier sortilège – Tome 6
Portrait du sorcier en jeune homme  – Hors série

challenge-2