Saint Enemies – Miliana

miliana

Découvrir Miliana, c’est partir à la découverte d’un univers musical riche, varié et surprenant. Une aventure dont vous ne regretterez pas le voyage. Venez à Saint Enemies.

Sortie en 2011, le premier EP du groupe Miliana, Saint Enemies, est un mélange de soul, de pop, d’électro et surtout de rock. Qui se cache derrière ce nom énigmatique? 2 personnes. Emilie Anna Garcia a la voie puissante et douce à la fois et au maniement fougueux de la guitare. Et son compère, Laurent Cochini à l’envoutante guitare qui donne puissance et volupté aux notes. Ce duo joue parfois avec deux de leurs amis, Elise Blanchard à la basse et Rémi Sanna à la batterie, depuis environ 4 ans, selon les disponibilités de chacun.

Qu’ils soient deux ou quatre la qualité de la musique se trouve au rendez-vous. D’ailleurs, ils travaillent ensemble. Emilie et Laurent travaillent en amont les titres pour la compositions globales puis partagent tous ensemble pour ajuster au mieux et trouver le meilleur équilibre sonore. Une perfection qui s’entend dans l’EP. Il est dommage qu’un album ne soit pas prévu prochainement car j’aurai vraiment voulu en écouter plus que les 18 minutes proposées. Même si je ne me lasse pas de les écouter en boucle. De nouveaux titres seront prochainement proposés en ligne à partir de septembre avec des visuels.

Saint Enemies, village imaginaire sur lequel est basé l’univers musical de ce groupe plein d’énergie. « C’est un village de marins, tantôt sombre (Nord), tantôt lumineux (Sud) dans lequel vivent des personnages qui ont chacun une histoire particulière, dont le point commun principal, au delà du fait de vivre dans ce village de marins, est d’apparemment ne pas être capable d’en partir. » ainsi le décrit Emilie Anna Garcia. Un village qui respire aussi le voyage de par ces habitants qui restent et qui partagent. L’enrichissement des sons et de l’Homme se fait par la découverte et l’échange qu’ils ont eux pu faire en Algérie, en Inde, à Dubaï, en Indonésie… « Et en effet, ces voyages nous inspirent car l’expérience culturelle est infinie, et surtout les rencontres. Au fil des années, nous gardons un lien fort avec le public rencontré, notamment en algérie et en Indonésie (nous y sommes allés 2 fois en tournée sur l’ile). Il y a maintenant un vrai attachement avec eux. Et au delà de tout, ça donne une raison aux choses. (…) Ca nous permet aussi de comprendre pourquoi on fait tout ça, parce que là bas, nous avons vécu de vrais échanges, profonds et sans jugement. C’est très intense et touchant. », précise t’elle.

Miliana

Un talent a suivre et qui ne demande qu’à mieux vous convaincre. Après un passage à Taratata, ils vont à des festivals comme Solidays, passent dans des salles parisiennes Bataclan, Réservoir, Nouveau Casino, La Maroquinerie et font le tour de France en faisant des premières parties de Benjamin Biolay, Pascale Picard, Cœur de Pirate, Anis, Shaka Ponk, Olivia Ruiz…

Un EP d’une excellente qualité qui donne une envie furieuse d’aller le revoir sur scène et de les écouter encore et encore et encore… Alors si vous ne venez pas à Miliana, c’est eux qui viendront à vous, pour votre plus grand plaisir.

Pour découvrir Miliana plusieurs possibilités
– Noomiz
Soundcloud
Deezer
Facebook


Pour les voir en scène 
– 13 mai : Ouverture soirée Jeune Talent – Centre musical Fleury Goutte d’or
– 28 Mai : Le Truskel
– 5 juin : L’Alimentation Générale
– 18 juin : Les Trois Baudets

Merci au groupe d’avoir répondu à mes mails. J’avoue je suis fan. 🙂

Miliana et Olivia en ont dans le shorty

oliviaruiz

Envie de vous en mettre plein les oreilles? Envie de sentir en vous l’énergie et la puissance du son? Aller directement au concert d’Olivia Ruiz.

20h00, le concert débute. Deux personnes arrivent, une petite femme et un homme à la guitare. J’entends chuchoter « Mais ils ne sont que deux? C’est nul. » La musique débute, et ce petit bout de femme se met à envoyer un son puissant, la musique débute. Incroyable énergie et quelle qualité de son. Ce qui n’est pas toujours le cas pour la première partie. Je suis conquise par Miliana. J’ai hâte d’aller acheter l’EP et de me le faire dédicacer. Quoi 6 titres, et c’est déjà fini…. Dommage.

Je profite de la pause entre les deux concerts pour acheter l’EP. La scène pour le concert d’Olivia Ruiz se fait installer et de nombreux instruments assez étranges sont présents. La lumière se tamise. Les six musiciens rentrent en scène puis la talentueuse Olivia Ruiz. 2h30 de concert plus tard, je suis au ange, quelle bête de scène. Il faut dire que je ne suis pas une fan de l’artiste car sa voie nasillarde me tape sur les oreilles, mais là. Que dire…. Une présence scénique, un charme naturelle et l’amour du public, car oui, elle nous a parlé à nous, masse sans visage. Les chansons même les plus connues ont été modifiée avec des variations de rythme. Et des musiciens très talentueux, qui jouaient une multitude d’instruments puisqu’une trentaine étaient présents sur scène. Un de ces charmant accompagnateur  a dansé avec la chanteuse sublime dans la danse jusqu’au porté à la Dirty Dancing. Et quand il danse, en montrant son délicat postérieur…. que dire…. Miam?

Un excellent moment de musique et un concert vraiment à faire. Si Olivia Ruiz passe près de chez vous, allez-y.