Le crime de l’Orient Express – Agatha Christie

agathaLa porte était fermée et la chaînette mise à l’intérieur, répéta Poirot. Ne s’agirait-il point d’un suicide ?
Le docteur grec fit entendre un rire sarcastique.
– Un homme se suicide-t-il en se donnant des coups de couteau en dix ou douze endroits ?

Capture d’écran 2013-06-01 à 11.11.494ème de couverture
Alors qu’il rentre de mission et compte s’arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d’urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l’année, l’Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l’aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n’aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s’étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l’assassin de s’enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l’enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !

Capture d’écran 2013-06-01 à 11.11.49

Depuis un certain temps, ce livre se repose sur mes étagères avec d’autres de ces congénères. Le mois anglais est une bonne raison de le libérer pour enfin le découvrir. Chose incroyable, je n’ai jamais lu ce livre alors que j’ai déjà vu en téléfilm avec David Suchet qui pour moi est vraiment le détective belge, Hercule Poirot.

Agatha Christie's Poirot (Orient-Express) (2)

J’avais oublié qui était le ou les coupables. A peine que je tournais les pages, qu’il rencontrait chacun des personnages occupant les wagons. Il se doute que quelque chose ne tourne pas rond. Son sens de déduction va le guider vers la réponse, bien entendu. Le lien entre tous est la disparition et la mort de l’enfant des Lindberg, fait divers qui a fortement les Etats-Unis en 1936. D’ailleurs, suite à cela le rapt d’enfant est devenu un crime fédéral passible de la peine de mort.

Les pages se tournent avec facilité et grande curiosité. Il est malin ce petit monsieur belge venu de l’esprit créatif d’une femme anglaise, Agatha Christie. Le crime de l’Orient-Express se trouve être un des romans des plus connu de l’auteure. On y retrouve : un meurtre, des personnes très différentes, un lieu isolé, des préjugés, de la peur, de la haine, bref tous les ingrédients et aussi une bonne plume.

Bref, une belle lecture pleine de suspens qui m’invite à me dire que les autres Agatha vont aussi sortir des étagères d’ici la fin d’année.

Adaptation 
Au cinéma en 1974 par Sidney Lumet
En téléfilm en 2010 sur ITV avec David Suchet
A la radio en 1993, en 5 épisodes écrits par Michael Bakewell, réalisée par Enyd Williams, diffusée par BBC Radio 4, du 27 au 31 décembre 1993.
En jeu vidéo en 2006 pour pc par AWE Games 

keep-calm-and-readchallenge-277158541_p

82488208_o

Meurtres au manoir – Willa Marsh

imagesMeurtres au manoir
Willa Marsh
Editeur : J’ai lu
Nombre de pages : 255

En sortant de ma librairie préférée, j’ai dans mon sac un conseil du libraire Meurtres au manoir de Willa Marsh. Je suis persuadée que cela reste un bon conseils, surtout que j’avais lu et aimé Le journal d’Amy Wingate. Alors prenons le direction le manoir anglais.

On pourrait croire que c’est l’histoire d’une femme, Clarissa, assez simple d’esprit et très facilement manipulable qui habite Londres. Jusqu’au jour où elle rencontre Thomas, jeune veuf possédant un manoir Tudor. Elle tombe déjà sous le charme du manoir que de l’homme, mais les deux sont bien quand même. Surtout qu’elle est très bien accueilli par les deux tantes et la fille de son époux, Mégan. Elle se sent bien surtout parce qu’elle n’a pas grand chose à faire. On prend soin d’elle.

Bien entendu, les choses ne peuvent pas être aussi facile, surtout par rapport au titre. Mais qui va crever dans ce manoir??? Je ne peux pas vous le dire. D’autres personnages vont se glisser au fur et à mesure de l’histoire. Thomas le grand cousin, beau gosse qui à des gènes de Mortimer. Elément important car les tantes ne sont pas innocentes, bien au contraires, se sont des sorcières qui honorent leurs ancêtres. Elles veulent un descendant pour reprendre le flambeau. Un cousin éloigné est important à avoir sous la main, surtout quand Thomas suite à un accident ne peux plus avoir d’enfants, même si il est déjà père. Et Georgy, la meilleure amie, tout du moins dans les mots de Clarissa, qui convoite le manoir. Derrière chacun, vit les ancêtres de la maison qui veille sur leurs habitants. Des présences non négligeable pour l’avenir du lieu…

Alors si vous aimez les aventures au fin fond du pays de Galles avec un manoir, des tantes, des moutons, le calme, les fantômes et les ancêtres, allez voir votre libraire. Vous comprendrez que parfois va falloir se méfier de ses meilleures amies, elles ne veulent pas forcément votre bien. J’ai beaucoup aimé la lecture, car j’attendais le dénouement de l’histoire au fur et à mesure que je tournais les pages. Une petite déception tout de même, je m’attendais à tout pleins de meurtres, qu’il n’a pas eu. Le gros point positif, c’est que tout bientôt je vais découvrir les autres livres de cette auteure anglaise.

L’avis de Plaisir à Cultiver : plaisirsacultiver.wordpress.com/2013/06/11/meurtres-au-manoir-de-willa-marsh/comment-page-1/#comment-5437

Si vous avez aimé vous aimerez au cinéma
Arsenic et Vieilles Dentelles

Jaimemonlibrairechallenge-2keep-calm-and-read