Lancelot, le chevalier de Merlin – Théâtre 13

Unknown-2

La légende de Lancelot évoque le monde du roi Arthur, des chevaliers de la table ronde et du Moyen Age. Le fait d’adapté un roman de Chrétien de Troyes autour de cet univers est audacieux, cela valait bien la peine d’aller faire un tour dans le 13ème arrondissement.

Lancelot est l’histoire d’un brave chevalier, élevé par Morgan et surveillé par Merlin mais c’est surtout celui d’un homme amoureux. A sa majorité, à 18 ans, sa mère l’envoi auprès du roi Arthur afin d’être adoubé et de rejoindre les chevaliers de la table ronde. Lorsqu’il apprend que Méléagant a enlevé Genièvre, la reine, son sang ne fait qu’un tour et affronte tous les ennemis qui se présente. Mais libérer la femme que l’on aime peut créer de profonde blessure, surtout lorsque c’est l’épouse d’un roi.

On pourrait se demander comment raconter une telle histoire sur une simple scène et 10 comédiens. Mais voilà, le metteur en scène, Quentin Defalt à trouver l’astuce. Un subtil jeux de lumière qui éclaire les comédiens de la scène laissant dans la pénombre les autres bouger les décors et changer de costumes. Des décors simples et multifonctions bougent partout et se transforment. Le support en bois devient siège du trône, lavoir et pont. Le visage grimé, les comédiens incarnent à la fois chevalier, roi, reine, manant, voleur, violeur… Une mise en scène dynamique et très intelligente.

Cela ne pourrait pas aussi bien fonctionner sans une équipe de comédiens très bons (Julie André, Simon-Pierre Boireau, Xavier Catteau, Juliette Coulon ou Leïla GuérémyRomain Duquesne, Jean-Patrick Gauthier, Aymeric Lecerf, Gaëtan Peau, Victorien Robert et Jonathan Salmo) et aussi charmant. Je vous avoue que les corps de ces hommes musclés ne m’a pas laissé de marbre, j’aurais tellement aimé que Lancelot laisse tomber la chemise plus souvent. Il faut bien entendu souligner les très beaux costumes d’époque, les scènes de combats à l’épée, de la brume chimique ainsi que le bruitage et la musique.

J’ai passé un agréable moment dans le Moyen Age comme l’imaginaire d’Arthur m’a été instruit. Un beau voyage aussi bien sur scène qu’au niveau musical. En sortant du charmant Théâtre 13 Jardin, j’avais très envie de lire le roman et d’aller écouter en direct un concert de musique moyenâgeuse.

Lien vers le théâtre

Lien vers le site de BNF pour découvrir l’univers du roi Arthur