Le lac des cygnes – Charlotte Gastaut

9782917890882FS4ème de couverture
Un prince rêve d’amour. Mais, ses parents, impatients de le marier, décident d’organiser un bal. Ils lui annoncent qu’il lui faudra choisir, pendant la fête, celle qui deviendra sa femme.
Le jeune homme s’enfuit dans les bois. Il aperçoit un vol de cygnes entre les arbres et le suit jusqu’aux abords d’un lac.
Là, apparaît une merveilleuse fille vêtue d’une robe
de plumes blanches…

Capture d’écran 2014-10-05 à 11.19.30

 

Charlotte Gastaut décide de rendre hommage au livret du ballet de Tchaïkovsky, Le Lac des Cygnes. Sur la demande de Vladimir Pétrovitch Begitchev, intendant du grand théâtre de Moscou, Tchaïkovsky aidé de Vassili Fiodorovitch Gelzer, danseur étoile du Théâtre Impérial Bolchoï ont crée ce ballet intemporel.

2

L’illustratrice française, Charlotte Gastaut a décidé à travers des couleurs chaudes et dorées et des dentelles de papiers de raconter de façon simplifié une histoire d’amour. D’un côté nous avons un prince, obligé de trouver une princesse lors du bal pour l’épouser. De l’autre, une princesse qui a subit un sort. Elle passe sa journée entourée de sa cours transformée en cygne et retrouve son apparence au douze coups de minuits. Le hasard les a fait se rencontrer pour leur plus grand bonheur. C’est seul l’amour véritable pourra briser le maléfice. Alors il décide de se marier. Mais le jour J, il se trompe de princesse et lorsqu’il s’en rend compte va retrouver celle qu’il aime vraiment. Et tout va bien qui finit bien.

lac.3

J’adore le dessin et le style très japonisant. Ce que j’ai préféré se sont ces papiers découpés avec recto en blanc et en verso noir avec des nuances de dorés par moment, qui donnent une dimension magique à l’histoire. Le récit est trop court car j’aurais aimé plus de nuance dans le récit comme on peut le trouver dans le ballet. Cela reste une approche sympathique pour les enfants et pour les grands un moyen de découvrir autrement cette jolie histoire.

ob_b851f8d056669cac6e5c18787276aac1_le-lac-des-cygnes-fin

Un livre au moins à feuilleter pour le plaisir des yeux. Pourquoi pas aussi écouter la musique et puis après partir à la découverte du ballet….

Voir le site de l’éditeur