Kamo et moi – Daniel Pennac

>aion Ø9aîÓ¯–¯“”¿íš“X®?q“òªÞÛKamoetmoi9782070515233FS

 

 

 

 

 

 

 

 

Tire : Kamo et moi
Auteur : Daniel Pennac
Collection : Folio Junior
Date de parution : 16 septembre 1997
A partir de 9 ans

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

4ème de couverture
Pourquoi Crastaing, notre prof de français, nous fait-il si peur ? Pourquoi terrorise-t-il Pope mon père lui-même ? Qu’est-ce que c’est que cette épidémie après son dernier sujet de rédaction ? Un sujet de rédaction peut-il être mortel ? Un sujet de rédaction peut-il massacrer une classe tout entière ? Qui nous sauvera de cette crastaingite aiguë ? Kamo ? Kamo ! Si Kamo n’y arrive pas, nous sommes perdus !

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

Kamo et son ami sont bien ennuyés par l’école, surtout par les rédactions que proposent M. Crastaing. Comment faire pour passer sa peur? Comment arriver à écrire une histoire sans trop abuser de son imagination? Daniel Pennac y dévoile une magnifique histoire en montrant son fabuleux talent de magicien des mots.

Tout comme Kamo, notre protagoniste sans prénom, n’arrive jamais à faire les rédactions que demande de faire M. Crastaing. Il faut raconter son week-end, une soirée en famille, une ballade idéale…. Et si par hasard, ils se mettent à inventer, l’instituteur les reprends comme il faut. C’est une colle et une rencontre avec le père. Pope, le père du jeune garçon, est très souvent obligé de rencontre ce dernier qui lui raconte son horrible jeunesse.

Mais voilà, un jour le sujet de la rédaction provoque une grande peur au sein de la classe, une épidémie de crastaingite se met à toucher tous les élèves. Le sujet est assez particulier. Imaginez que vous vous réveillez en adulte et que vos parents deviennent des enfants. En plus, le jeune garçon promet à son père de la faire avant la date fatidique. Comment faire? Même en demandant à ces parents comment ils étaient petits, cela ne l’aide pas. Kamo n’a pas plus d’idées alors qu’il possède une sacré imagination.

Un jour en se réveillant, le voilà adulte et ces parents des enfants. Gros moment de panique car comment gérer cela. Kamo lui aussi vit la même chose avec sa mère qui est aussi insupportable adulte qu’enfant. Qui peut les aider? C’est surement un coup de M. Crastaing alors il faut aller le voir. Pas chance, lui aussi, est devenu enfant. Le pauvre n’a pas de chance, il est orphelin, c’est pour cela qu’il compte sur les enfants pour lui raconter ce qu’est une famille.

Bien entendu, tout va rentrer dans l’ordre. Les pages se tournent vite avec grand plaisir car ils sont attachants ces petits gamins. Daniel Pennac écrit avec une grande imagination et un vocabulaire accessible une histoire drôle et surprenante qui je ne doute pas passionnera le jeune tout comme le grand. On a bien envie de sympathiser avec Kamo et son pote, et par chance, il y a d’autres romans.

Un livre à mettre entre les mains des enfants à partir de 9 ans, l’âge des personnages principaux du roman. L’enquête policière se mêle à l’humour qui ravie le lecteur et qui donne envie de lire. Encore une belle rencontre avec Pennac qui n’arrête pas de me surprendre en bien.

Dans la série
Kamo, l’agence Babel