Mon chien stupide – John Fante

images-2Il m’a vraiment dit ça. Merci pour tout. Merci pour l’avoir engendré sans lui demander la permission. Merci pour l’avoir fait entrer de force dans un monde de guerre, de haine et de fanatisme. Merci pour l’avoir accompagné à la porte d’écoles qui enseignaient la tricherie, le mensonge, les préjugés et les cruautés en tous genres. Merci pour l’avoir assommé d’un Dieu auquel il n’avait jamais cru, de la seule et unique Eglise – que toutes les autres soient damnées. Merci pour lui avoir inculqué la passion des voitures qui provoquerait peut-être un jour sa mort.

Capture d’écran 2013-06-01 à 11.11.49

 » Si vous avez des idées noires, plongez-vous dans Mon Chien Stupide. Vous en sortirez revigoré. Le nouvel avatar de Fante, alias Bandini, est un quinquagénaire vivant sur le bord du Pacifique avec sa femme et ses quatre enfants qui le font tourner en bourrique. Il recueille un énorme quadrupède, Stupide, un chien étrange qui complète la maisonnée. C’est à la fois drôle, ironique, tragique, bouleversant et merveilleusement écrit. A lire de toute urgence.  »
Pierre Roudil, Figaro Magazine

Capture d’écran 2013-06-01 à 11.11.49

Bienvenue dans le monde opposé de celui des bisounours. Pas de nuage rose. Pas de couleur. Pas de personnages chantants et heureux. Le bonheur c’est pour le cinéma. Ici une famille en plein coeur des Etats-Unis et la vie est sang goût et sans saveur. Quatre enfants et une femme, on aurait pu croire l’auteur heureux, mais non. Tous des râtés ou presque. Heureusement qu’un jour il découvre ce chien dans le jardin. Il va être ce qui va mettre un peu de lien dans la famille malgré qu’il ne soit pas malin.
On n’est pas plus heureux avant qu’après la lecture. Au contraire, bienvenue sur un nuage gris dans la médiocrité, plongé dans un monde raciste, homophobe et haineux. Mais tout est bien amené. L’écriture est très agréable jusqu’à la fin. D’ailleurs en parlant de fin, je suis restée sur la mienne. J’étais dans l’histoire du personnage quand pff dernier ligne de la page 184. Mais je voulais continuer à connaître ou avoir une vraie fin.

L’avis de Valentyne : l-echo-des-ecuries.over-blog.com/article-mon-chien-stupide-john-fante-112805346-comments.html#anchorComment

challenge-2challenge-romans-culteslc-sapristi-mais-tu-nas-jamais-lu-ce-livre80010040_o