GloomCookie – Ted Naifeh et Serena Valentino

images

Mais invariablement, le monstre restait seul. Assis toute la toussaint, avec une coupe remplie de sucrerie pour lui rappeler son désespoir et sa solitude.

Capture d’écran 2013-07-18 à 19.58.35

4ème de couverture 
GloomCookie s’attache à suivre les pas d’un groupe de personnages aux destins liés… de façon tout à fait originale. Il y a Lex, laquelle est amoureuse de Max. Max n’éprouve rien pour elle (quoique…) et aime la faire marcher. Il y a Isabella, la  » Reine  » de la communauté goth, qui aime exercer son emprise sur les autres. Et enfin, il y a Sebastian, lequel ignore tout de son passé, et sa petite amie, Chrys, qui n’aurait pas fait de mal à une mouche avant de rencontre le monstre caché sous le lit de Sebastian. Bref, il se passe beaucoup de choses dans les récits de Serena Valentino et Ted Naifeh : trahisons, amours déçues, mauvaise poésie et monstres sous le lit sont au rendez-vous pour les protagonistes de ce conte de fées moderne.
Capture d’écran 2013-07-18 à 19.58.35

Après la lecture de l’intégral des Courtney Crumrin, c’est avec plaisir que je débutais la lecture de GloomCookie. On y retrouve les personnages, l’univers, le noir et blanc, mais pas l’histoire.

Le livre se divise en chapitre, eux même divisé en plusieurs parties centrés sur un personnage avec en fond une histoire qui les implique tous. Mais même si l’univers sombre rempli de monstre est présent l’histoire reste basique et sans grand intérêt. X aime Y, qui aime Z…. Mouaif. Faut-il alors que je me résolve à lire Emily the strange pour éviter de tomber dans l’histoire pour ado avec un peu de noirceur?

Bref, une très grosse déception.

Du même auteur
Courtney Crumrin – L’assemblée des sorciers
Courtney Crumrin et les choses de la nuit – Ted Naifeh
Courtney Crumrin et le Royaume de l’ombre
Portrait du sorcier en jeune homme – Ted Naifeh
Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière – Ted Naifeh
Courtney Crumrin et le dernier sortilège – Ted Naifeh

 challengeus

Courtney Crumrin – L’assemblée des sorciers

Unknown
L’assemblée des Sorciers
Tome 2
Ted Naifeh
Editeur : Akileos

Courtney Crumrin n’est pas une petite fille ordinaire, bien au contraire. La solitude la pousse vers la noirceur qui peut habiter la forêt. Ce lieu abrite des être surnaturels, elle va bientôt les rencontrer.

Une chose étrange se passe et personne ne veut rien lui dire. Courtney décide d’aller demander au gobelin, Butterworm, est-ce une bonne idée? « Nous autres Gobelins, sommes là depuis longtemps. Certains sont mauvais, comme moi. D’autres sont pires. L’vieux Tommy, c’est le pire de tous. » Après l’histoire, elle reste moins persuadée que la curiosité est une bonne qualité.

Son oncle, Aloysius a l’air assez mal. On lui demande en plus de protéger le village, va t’il pouvoir vraiment assurer cette lourde charge? Bien entendu, il va y arriver. Mais la présence de ce monstre est du à une invocation. Quelqu’un cherche à nuire. Il ne reste plus qu’à savoir qui et surtout pourquoi.

Sa professeur, Calpurna est aussi une sorcière, qui lui enseigne également la magie. Un moment, l’enseignante doit sortir, cependant la patience, n’est pas son point fort. Le fait que les chats se mettent à parler, titille sa curiosité. Surtout lorsque les deux filous, Vif et Boo lui proposent de les suivre vers leur univers. Aucun humain n’y a jamais pénétré. Lors de son aventure dans la peau d’un chat, elle rencontre un être surnaturel, Skarrow, qu’elle a sauvé de la mort et qui se trouve être un ami de son oncle. La haine d’autrui, le rejet d’une personne différente aura raison de lui, puisque les humains le condamne à la mort. Cela reste plus facile à accepter que les soucis sont du à des étrangers qu’à des gens qui nous entoure. Malheureusement.

Un évènement qui va bouleverser Courtney qui connaît le véritable coupable. A partir de ce moment, cette innocente jeune fille va développer un côté de justicière bien obscure.

Cette bd est un véritable coup de coeur. J’ai déjà lu l’intégrale, il y a un moment de cela déjà, mais qu’elle plaisir de le relire. J’adore l’univers, la noirceur, le monde de l’obscur. Et quel plaisir de replonger dans l’univers de Ted Naifeh pleins de rebondissement. Cela se lit très bien et si vous êtes fan de gothique, de monde rempli de noirceur…. Conquise…. je suis.

Du même auteur
Courtney Crumrin et les choses de la nuit – Tome 1
Courtney Crumrin et le Royaume de l’ombre – Tome 3
Courtney Crumrin et l’apprentie sorcier – Tome 5
Courtney Crumrin et le dernier sortilège – Tome 6
Portrait du sorcier en jeune homme  – Hors série

challenge-2

La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires – Tim Burton

Unknown-1

L’enfant avec des clous dans les yeux
L’enfant avec des clous dans les globes oculaires monta son arbre en métal, lequel avait vraiment un drôle d’air puisque l’enfant n’y voyait que dalle. 

Capture d’écran 2013-07-18 à 19.58.35

4ème de couverture
Fidèle à son univers d’une inventivité si particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d’enfants solitaires, étranges et différents, exclus de tous et proches de nous, qui ne tarderont pas à nous horrifier et à nous attendrir, à nous émouvoir et à nous faire rire.

Un livre pour les adultes et pour l’enfant qui est en nous.

Capture d’écran 2013-07-18 à 19.58.35Tim Burton a toujours aimé écrire et dessiner. Depuis tout jeune, il a crée un univers tout à lui rempli d’étrange, de bizarre et de surprenant. Le réalisateur de Edward aux mains d’argent,Sleepy Hollow, Ed Wood possède un univers très personnel où les personnages ayant des spécificités hors-normes est tout à fait normal. Edward à des cisailles à la place des mains et des tas de cicatrices sur le visage. Les personnages de son livre sont du même acabit. 

On va à la rencontre de l’enfant robot; de la fille qui fixait, fixait, fixait; l’enfant avec des clous dans les yeux;  la fille avec plein d’yeux; l’enfant tâche; la fille qui se transforme en lit; l’enfant brie; l’enfant momie; le bébé ancre… En plus, chaque histoire écrite en bilingue américain/français, est illustré de crayonné donnant une véritable identité aux personnages.

Vous êtes dans un univers d’humour noir, voir un peu glauque où l’obscur sera votre ami. Les personnages principaux sont des enfants rejetés des autres que cela soit famille, ami ou autre à cause de leur particularité. La différence reste le sujet principal et cela peut mener au meurtre, à la violence physique ou à la maltraitante verbale.

Je préfère regarder ces films car les nouvelles trop noires pour moi.

wonder