Les Fées pâtissières -75004

patissieres

Une nouvelle petite boutique vient d’ouvrir ces portes rue Rambuteau à grand renfort de communication dans la presse. Voilà, l’eau est mise à la bouche, je ne pouvais pas râter ce magasin à gourmandise.

Mais voilà, première déception on ne peut pas s’asseoir à l’intérieur pour déguster avec un bon thé malgré une sublime décoration. Tout en douceur, en rêve, on se croirait dans un décors de publicité mais c’est bien pour amadouer le chaland qui est rentrée. Et oui, car lorsqu’on voit la toute petite chose qui se vent à plus de 3€ pièce, je fais gloups. Je regarde si une erreur de prix est possible. Les serveuses souriantes confirment le prix en disant que ce n’est pas cher. Ayant vendu une dégustation de rêve suite aux articles dithyrambiques aux personnes m’accompagnants ils ont décidé d’acheter une petite bouchée pour chacun au vue de ma profonde surprise.

J’avoue que le fait qu’Eddie Benghanem, chef pâtissier du Trianon Palace (Versailles) a miniaturisé une tarte au citron ou un Paris-Brest me laisse totalement froide.

On va dans le bar pas très loin pour déguster ce micro encas. Car le petit carton qui tient le « gâteau » n’est pas rempli par ce dernier, même pas à moitié. Puis à la prise en main n’est pas pratique. Une partie du mien tombe sur la table  puisque ce sont deux demi-cercles mis l’un sur l’autre. Puis les mains sont collantes, pas de serviette dans le sac et surtout malgré un bon goût en bouche cela ne justifie nullement un tel prix.

Je me confonds en excuse auprès de mes accompagnants et pour la peine, direction la boutique juste à côté, Berko. Au moins même si c’est petit, c’est moins cher et j’ai l’impression d’avoir manger du consistant et pas un bout de nuage qui ne tient ni dans la bouche, ni dans l’estomac.

Les Fées pâtissières
21 rue Rambuteau
75004 Paris
Site : www.lesfeespatissieres.com

Les thés brillants

the

Après la visite de  la maison de Châteaubriand, puis du parc, comme résister à un passage au salon de thé. Le lieu est trop mignon et lorsque nous avons vu les gâteaux sous les cloches en verre. Nous n’avions plus le choix, il fallait prendre un thé avec un gâteau.

Nous nous installons, nous prenons plusieurs thés pour découvrir de nouvelles saveurs. Le service se fait rapidement et avec le sourire. En plus, le thé est servi dans des théières en fonte et avec un gros morceau de gâteau.

the1

Un gâteau façon crumble à la framboise et un gâteau au chocolat poire. Un vrai délice pour les papilles et pas trop cher vu le lieu.

Je vous recommande cette petite escapade.

La maison de Chateaubriand
87 rue Chateaubriand
Châtenay-Malabry

maison-de-chateaubriand.hauts-de-seine.net

the5the6