Cosmik Roger et les femmes – Tome 7 – Julien et Mo/CDM

380_1_concours

Cosmik Roger, astronaute cherche une nouvelle planète afin de sauver l’espère humaine. Il va de planète en planète mais ne trouve rien. Bref, ce gars n’a vraiment pas de chance dans la vie. Et lorsqu’il est question de femme, il devient complètement à la ramasse.

Cosmik-Roger-2

Les créatures extra-terrestres, ils ne les craint pas du tout. D’ailleurs, souvent il va au bar le Rendez-Vous des Anneaux pour prendre une bière en leur compagnie. Mais voilà, les femmes il a bien du mal à les comprendre surtout depuis qu’il a rencontrer Jeannette tout jeune. Et quand il lui a demandé de lui montrer sa zezette, elle partit et plus jamais, il ne l’avait revu. Son petit coeur a été brisé pour la première fois. Alors qu’elle soit femme-sirène, femme-langouste ou sado-masso, il veut tout essayer pour trouver l’amour ou juste se vider les bourses. Mais cela suffira t’il? Lorsqu’il croise par hasard, Jeanette qui avait beaucoup perdu de sa splendeur, il redit oui à l’Amour. De toute façon, il n’aura plus le temps d’aller de chercher ailleurs car il a croisé un jeune enfant qui a pour outil une faux et sait très s’en servir.

Cosmik-Roger-3

Une bande-dessinée originale qui le bon taux de grivoiserie tel que l’on pourrait s’y attendre de la part de Fluide Glaciale. Jolies filles de caractères qui ne s’en laissent pas compter, blagues de comptoirs et potaches, des répliques avec un poil d’humour noir et de sarcasme tout est bien pour finir en beauté cette série de 7 tomes. Les 11 histoires courtes et efficaces vont droit au but sans fioritures pour découvrir cet homme hors du commun dans la beaufitude.

648x415_cosmik-roger-rest-in-peace

Un moment sympathique de lecture avec un humour facile et efficace. Si le hasard me remet sur le chemin d’une nouvelle aventure, je me laisserais peut-être tenter. En tout cas, commencer par la fin me permettra surement d’apprécier d’autant plus le début.

album-page-large-20233

380_2_concours

 

 

 

 

 

Keroro – Tome 1 – Mine Yoshizaki

sergent-keroro-tome-14ème de couverture 
La Terre est sur le point d’être envahie, l’avant-garde extraterrestre est déjà infiltrée sur notre planète ! Hélas, le sergent Keroro, une grenouille verte extraterrestre, se fait démasquer par Fuyuki et Natsumi, les enfants de la famille Hinata.

La mission est annulée et Keroro se voit contraint de séjourner chez les Hinata, le temps pour lui de prendre contact avec ceux de son peuple… Une cohabitation pour le moins tumultueuse !!

Capture d’écran 2014-12-28 à 22.34.58

La terre va être envahi mais pour une fois cela ne va pas commencer par les Etats-Unis mais par le Japon. Bon, l’invasion ne va pas pouvoir véritablement se faire à cause d’un général Keroro (ケロロ軍曹) pas si doué que cela.

Il est petit, tout vert et à l’aspect d’une grenouille. Sous cette apparence assez quelconque et un peu repoussante se cache le sergent Keroro qui est envoyé en éclaireur dans le but d’envahir la planète bleue. Toutefois, il va vite fait se faire repérer par Fuyuki et Natsumi, les enfants de la famille Hinata. De ce fait, ces supérieurs l’abandonne avec les quatre autres grenouilles qui l’accompagnaient. En accord, avec la mère de la famille, il doit vouloir changer de vie et s’adapter à la vie humaine. Par chance, il va retrouver un de ces compagnons d’infortune, Tamama, grenouille toute verte, qui a été recueilli par une humaine tout aussi lunatique que lui. Et puis aussi, il va revoir une ancienne connaissance, Angol mois qui a promis de détruire la planète.

Alors même si les références Gundam sont assez sympathiques, je vous avoue que la grenouille m’a royalement tapée sur le système. Pourquoi personne n’a osé l’écraser un jour de pluie quand il est en état de transe à cause de l’humidité. On pourrait rire des comiques de situations, de répétitions ou de gestes. Des scènes de conflits entre Keroro et la jeune fille de la famille Hinata où l’on peut la voir se déshabiller devrait faire rire un enfant de 10 ans comme un homme plus grand, mais pas moi. La lecture se fait pénible au fur et à mesure des pages allant jusqu’à l’exaspération et l’abandon. Mais je suis obligée d’aller jusqu’au bout et la libération ne vient qu’à la fermeture du livre.

Malgré un succès au rendez-vous avec une série en 24 tomes et adaptés en animé avec plus de 100 épisodes, je n’ai pas du tout accroché. Je ne pense pas tenter l’aventure avec le tome 2, sauf jour de grosse déprime.

1034keroro3pl2

images