Lire est dangereux (pour les préjugés) – Dave Connis

Et si les livres étaient des objets dangereux? Pour éviter toute dérive des esprits des enfants, une seule solution : les interdire. Est-ce tout le monde laissera faire?

Clara est accro à la lecture. D’ailleurs, c’est pour ça qu’elle a créé des boîtes à livre. Ainsi tout le monde même ceux qui ont peu d’argent peuvent voyager un ouvrage en main en restant chez eux. Elle est aussi bénévole à la bibliothèque de son école. Mais un jour, la curiosité la pique et regarde l’écran de l’ordinateur. Même si elle sait qu’il ne faut pas lire le mail à l’écran qui ne lui ai pas adressé, elle n’arrive pas à se contrôler. Quelle surprise ne découvre t’elle pas? L’école veut censurer des livres pour le bien-être des élèves. Impossible? On ne peut laisser faire? M. Caywell lui dit qu’il faut accepter la chose. Toutefois, elle pourra prendre les livres prohibés pour ses boîtes à livre. Elle va trouver une autre vie à ces ouvrages et créée une bibliothèque clandestine avec une appli de gestion en ligne. Chaque livre est recouvert d’un papier blanc sur lequel chaque lecteur peut laisser un mot. A sa plus grande surprise, cette formule est un succès. Pouvait-elle prévoir ce que ces livres allaient changer? Un raz-de-marée incroyable touche l’ensemble des élèves. Même elle, elle est obligée de changer son regard sur ce qui l’entoure. Faut-il tout risquer pour conserver une liberté?

Dès que j’ai vu la couverture, il était impossible de résister. Il fallait que je lise ce livre car la censure littéraire est un sujet qui me touche. Je pense que quand on est passionnée de lecture, on a des difficultés à accepter que l’on puisse interdire des livres. Pourtant l’Histoire ne manque pas d’exemples où l’on brûle des livres sur les places publiques et ou l’on tue des gens dans des salons littéraires car il ne doit y avoir qu’un seul livre comme référence. Et jusqu’à aujourd’hui, certains modèles de société prohibent l’enrichissement par les mots et la réflexion. Comment aborder ces sujets auprès des adolescents? De « Max et les Maximonstres » de Maurice Sendak à « Hunger Games » de Suzanne Collins, ces livres ont été interdits dans de nombreuses bibliothèques privées ou publiques et le sont encore parfois. On peut se demander pourquoi? Dave Connis raconte une histoire avec beaucoup de pédagogie et de passion. Notre héroïne s’interroge sur le rôle du livre, sur sa perception des histoires, sur ses aprioris, sur ses propres valeurs, sur la notion de conviction, d’investissement, de risques… Et ce qui prend beaucoup de place, c’est l’amitié avec des gens toujours présents ainsi que les parents. Seule on n’arrive à rien cependant ensemble on peut faire plus de chose, partager, échanger… L’auteur prend en compte l’aspect psychologique de l’adolescente qui considère le monde qu’à travers son regard et son ressenti. Un aspect narcissique très réaliste qui va doucement évoluer.

Par contre, je suis partagée sur la référence à des livres censurés qui n’existent pas. Pourquoi ne pas avoir trouver des livres censurés avec des valeurs de combat pour faire des lectures complémentaires? En même temps, cela peut se comprendre pour la construction du récit. Ainsi l’auteur peut plus facilement proposer ce dont il a besoin. Et il insère des vraies citations parfois avec des références qui sont citées à la fin de l’ouvrage. Ainsi les plus curieux iront peut-être chercher à comprendre pourquoi ces livres ont été interdits.

Un livre assez prenant qui fera réfléchir le jeune lecteur sur la vraie valeur d’un livre.

4 réflexions sur “Lire est dangereux (pour les préjugés) – Dave Connis

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 4] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 5 ] – Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge Petit Bac 2021 : Première grille! – Enna lit, Enna Vit!

  4. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 6 ] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s